Accueil
Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2011 JoomlaWorks, a business unit of Nuevvo Webware Ltd.

Invitation à la 23ème Commémoration du génocide des Tutsi du Rwanda à Paris

Du 7 avril 1994 au 7 avril 2017, l'amour que nous portions à nos parents, nos frères, sœurs, nos enfants et à nos amis n'a pas disparu le jour où ils ont été assassinés. La cérémonie de commémoration aujourd'hui organisée a pour but de leur dire merci pour la vie et la joie qu'ils nous ont données, de leur rendre hommage, de remettre de la dignité là où la haine a mis l'humiliation, de dire aux rescapés que leur douleur est la nôtre, que leur courage fait notre fierté, que la commémoration n'est pas une plainte mais une révolution, à ceux qui ont voulu nous exterminer que nous existons encore, d'exiger du monde qu'il nous vienne en aide. Il y a 70 ans, un homme a dit "plus jamais ça". Et ça s'est reproduit. Qu'est-ce qu'on doit dire et qu'est-ce qu'on doit faire aujourd'hui pour que ça ne se reproduise pas. "That is the question!"

Ibuka France, en partenariat avec la Mairie de Paris et Médecins du Monde, vous invite à la 23ème commémoration du génocide des Tutsi au Rwanda; l'invitation est ci-jointe, cliquez ICI; le programme complet, cliquez ICI

Nous comptons sur votre présence 

 

Communiqué de Presse d'Ibuka Europe: pardon du Pape

Le Pape demande pardon pour les fautes de l'église catholique dans le génocide des Tutsi. Ibuka Europe en a pris connaissance et salue la solidarité exprimée par le Pape envers les rescapés par un communiqué ci-joint.
 

Réaction d'Ibuka France: rapprochement Macron-Bayrou comparé avec les Hutu et les Tutsi par le Sénateur Pierre Charon

Ibuka France a réagi aux récents propos tenus par le Sénateur Pierre Charon: rapprochement Macron-Bayrou comparé avec les Hutu et les Tutsi ; une lettre a été adressée au Sénateur ce 25 Février 2017. 

Monsieur le Sénateur,

En réaction au rapprochement entre le Président du Modem, François Bayrou, et le Fondateur de la France en Marche, M. Emmanuel Macron, vous avez publié un tweet ainsi libellé : « Quand les Hutu rejoignent les Tutsi, c’est donc la preuve que Macron est le candidat de Hollande ». Les rescapés du génocide des Tutsi du Rwanda et tous les Français qui, depuis plus de 20 ans, travaillent sur ce sujet sont profondément choqués par une comparaison aussi abusive. Qui de Bayrou ou de Macron est Hutu ou Tutsi ? Quel rapport entre les Rwandais, Hutu et Tutsi, et MM. Bayrou et Macron ? On cherche…en vain !

En banalisant un crime reconnu que partout ailleurs on réprime, vous n’avez pas seulement insulté la mémoire des victimes, vous avez aussi manqué à votre devoir d’élu. Vous devriez plutôt aider vos électeurs à comprendre la fulgurante ascension d’un homme inattendu, M. Macron ; à comprendre les raisons qui ont poussé M. Bayrou à faire le choix de s’allier à M. Macron. Au lieu de cela, vous leur proposez un mythe venu de l’ethnographie racialiste du début du XXème siècle à propos des « tribus » africaines. Dans ce Tweet, vous avez à la fois jeté le voile de la banalité sur le pire des crimes et cherché à endormir vos électeurs en leur racontant des histoires teintées d’exotisme. Ce n’est pas digne d’un responsable politique. Autant, l’alliance politique entre M. Macron et M. Bayrou est sans rapport avec l’histoire des Hutu et des Tutsi, autant votre Tweet fait étrangement écho à la propagande divisionniste et raciste qui a précédé et accompagné le génocide des Tutsi au Rwanda.

Pour toutes ces raisons, nous vous demandons de présenter des excuses publiques aux rescapés que vous avez offensés et au peuple français qui attendait de vous autre chose qu’un mythe emprunté à l’Afrique.

Marcel Kabanda

Président d’Ibuka France

Fichier, ci-joint

 

Deuxième semaine parisienne de lutte contre le racisme et l’antisémitisme

Ibuka France participe à la 2ème semaine parisienne de lutte contre le racisme et l’antisémitisme organisée par la Mairie de Paris du 18 au 26 mars 2017. Au programme avec le partenariat de la Mairie du 2ème, de la Troupe Mpore et Marie Violaine Brincard:

  • le 23 mars à 20h: une projection d'un film sur les justes « Au nom du Père, de tous, du ciel, de Marie Violaine Brincard», ceux qui, au péril de leur vie, ont sauvé les Tutsi menacés de mort. Belle illustration du refus de la discrimination. Adresse: Salle d'expositions (Mairie du 2ème) au 8, rue de la Banque 75002 Paris. Annonce de l'événement sur le site de la Mairie de Paris, que faire à Paris
  • le 24 mars à 19h30:un spectacle culturel avec le partenariat de la Troupe Mpore : danses rwandaises . Promouvoir la découverte des autres cultures est un élément constitutif du combat pour la compréhension mutuelle et contre le racisme et les discriminations que génère le déni de l'autre. Adresse: Salle Jean Dame au 17, Rue Léopold Bellan 75002 Paris; Métro : Sentier. Annonce de l'événement sur le site de la Mairie de Paris, que faire à Paris

Programme complet de la Mairie de Paris, cliquez ICI

Nous comptons sur votre présence 

 

Colloque sur l'enseignement et l'apprentissage de l'histoire du génocide des Tutsi du Rwanda à Bruxelles

Ibuka Belgique organise un colloque " L'enseignement et l'apprentissage de l'histoire du génocide des Tutsi du Rwanda". Etat actuel de la question, enjeux, défis et perspectives, le 24 mars 2017 à Bruxelles:

Programme complet de la journée, ICI et sur son site 

 

Page 3 sur 24