AccueilActualitéCommuniqué de Presse d'Ibuka France du 14 Novembre 2015

Communiqué de Presse d'Ibuka France du 14 Novembre 2015

Paris debout malgré l’épreuve 

Ibuka France est profondément attristée par les attaques qui ont été perpétrées hier soir contre la ville de Paris, sa banlieue, les parisiennes et les parisiens. Notre première pensée va aux victimes. Que la chaleur de nos vies recouvre ces corps que la haine a refroidis. Elle va aussi à leurs familles, dont on imagine la stupeur et l’effroi et auxquelles nous nous adressons toutes nos condoléances. Elle va à celles et à ceux qui ont été blessés dans leur chair et dans leur cœur. Elle va enfin aux élus des villes de Paris et de Saint Denis. Nous tenons à leur exprimer notre soutien dans tout ce qu’ils vont devoir entreprendre pour répondre au désarroi du peuple de Paris et l’empêcher de plier malgré la force de la tempête que la haine y déchaîne. 

Pour la deuxième fois en moins d’une année, Paris est attaquée dans ce qui en elle symbolise l’humanité. La joie de vivre et le plaisir de la partager avec les autres. Hier soir, à Saint, Denis, au Bataclan et sur les terrasses de café, les terroristes ont pris pour cibles des femmes et des hommes qui après une semaine de travail harassant se retrouvaient pour un moment de convivialité, de solidarité avec leurs familles ou avec leurs amis.

Ceux qui ont commandité ces actes et ceux qui les ont commis sont des ennemis du genre humain. A ceux qui veulent faire de Paris un champ de bataille, la réponse immédiate appartient sans doute aux forces de l’ordre qui depuis un an, n’ont ménagé aucun effort pour préserver notre sécurité et notre liberté. Mais elle a besoin pour sa durabilité, d’un relais en nous. Le but des terroristes est de nous paralyser, de briser en nous tout élan vers l’autre, de nous recroqueviller sur nous-mêmes, de nous méfier du voisin, voire de le rejeter.

Face au spectacle de l’horreur qui nous a été offert hier soir, l’indignation est juste, la colère est légitime et la vigilance s’impose. Mais sur Paris, la haine n’a pas de place. A travers l’épreuve du terrorisme, montrons au monde la force de la fraternité. Ce sera le meilleur hommage aux victimes et l’héritage dont nos enfants seront le plus fiers.

                                          Paris, le 14 Novembre 2015

                           Marcel Kabanda , Président d’Ibuka France 

Mise à jour le Samedi, 14 Novembre 2015 12:28